jeudi 4 février 2016

BEAUTY ---NAILS OH NAILS

Bon. Oui, l'heure est grave, il faut que je vous parle d'une extrême découverte de la mort qui tue (expression paléolithique bonjour). Plus sérieusement, je ne sais pas vous, mais moi, j'ai testé un nombre incalculable - et incalculés d'ailleurs- de vernis, top coat etc, très différents. Toujours dans la même optique tel Frodon et son anneau : un vernis qui tienne. Quand je parle de tenue, c'est plus d'une journée et demie quoi. J'ai beau faire attention avec un vernis lambda ou de marque, de bons produits dans lesquels j'ai placé espoir et argent...bah ça ne colle pas. Au bout de la première journée mon vernis est écaillé, même rien qu'un peu. Autant vous dire que ça ne s'est pas arrangé avec le boulot, manipuler des choses en permanence, bah forcément, ça abîme encore plus et encore plus vite. HASHTAGDEPRESSION

C'est à ce moment bien précis qu'il fallait prendre les choses en mains, c'est le cas de le dire. Me voila en quette de trouver un institut qui ferait du semi-permanent pour les ongles. Car après moults recherches, le gel n'est pas pour moi et les faux ongles non plus. Puis le "VSP" comme on le surnomme, tient pas mal, n'abîme pas les ongles..bref, il faut que j'essaie. Après ma première pose, j'avoue avoir été bluffée, sans déconner quoi, déjà tu sors de là, tu peux aller chez dame pipi tranquillou, sans te dandiner pour pas foirer ta manucure. Car là, c'est déjà sec. Les ongles sont brillants et surtout mon vernis a tenu 9 jours. Tu as bien lu. OMAGAAAAD quoi. Quant à la "dépose", c'est bien simple, c'est comme si tu te déshabillais, pouf tu enlèves la pellicule de vernis. Je redoutais de retrouver mes ongles dans un sale état, mais quedal, et pourtant ils sont pas costauds ! 

Autant vous dire que le calcul était vite fait, il fallait retourner deux fois minimum par mois ( A raison d'environ 30balles la pause), chez la manucure...autant s'acheter sa propre machine & ses vernis puis basta. C'est carrément plus rentable. Puis ça te permet aussi de passer ton jour de congé cloitré chez toi en pijama, sans sortir, c'est pas négligeable. Justement, au boulot, j'en vends, j'ai du coup opté tout de suite pour le Try Me Kit Striplac d'Alessandro. Pourquoi? Le prix plus mini (59.90e), la machine aussi, mais perso, mettre les pouces à part, et du coup passer 2min de plus ...ça ne me gêne pas tu vois. Surtout quand le résultat et la tenue sont les mêmes. 



Du coup, ce petit kit est fourni avec une lampe LED, une base et top coat, un vernis, des pads nettoyants, un repousse cuticule, lime à ongles et un mode d'emploi détaillé. Ce qui est ma foi, plutôt pratique & complet même si c'est un jeu d'enfant, ça permet d'éviter de patauger dans la semoule ! Le gros plus pour moi, c'est cette petite prise, qui est adaptée également en port USB, niquel pour geeker et ne pas t'ennuyer, personnellement, ça me change la vie. Oui, il m'en faut peu, mais je suis heureuse d'avoir des mains presque jolies.






jeudi 10 septembre 2015

MON CORPS & MOI // CONFESSION

"Oh mais tu es plutôt fine". Ca c'est ce que j'entend quotidiennement quand on aborde le sujet-poids, sauf que moi, ça a plutôt tendance à m'agacer. Après tout, avec mes 30 kilos en plus, ou maintenant, je me sent toujours pareil au fond. Je n'ose toujours pas mettre de shorts ou très peu, j'ai du mal avec les jupes et les robes car je complexe sur mes cuisses et mon ventre. Trois longues années après. Finalement, se sentir bien dans son corps, ce n'est vraiment pas une question de poids, non, non. J'en suis la preuve vivante, je ne suis plus grosse et pourtant je me sens assez régulièrement (comme en ce moment), mal à l'aise avec ce corps. 

On se trouve toutes des défauts. Et celles pour qui ce n'est pas le cas, elles ont bien de la chance. Je ne sais pas vous, mais moi, c'est bien au dessus de tout ces magazines etc...j'ai bien compris que mon corps n'était pas photoshopé et tant mieux, j'en suis contente, d'avoir mon corps, pas celui dont tout le monde rêve et qui n'existe pas. Parlons en, d'ailleurs, des autres. J'ai remarqué qu'en surpoids, le regard extérieur était plus qu'important pour moi, maintenant il ne l'est plus du tout, mais je suis devenue extrêmement exigeante avec moi même et c'est mon propre regard qui me gêne. Pas celui des autres. Ce qui est plutôt étrange. Logiquement on devrait s'en moquer un peu de tout ça, on devrait juste chercher à s'embellir, pas se camoufler. Alors oui, bon, j'ai la peau flasque, oui, j'ai ce petit ventre qui ne partira sans doute jamais...mais je suis moi. Je sais combien il est pénible de se sentir mal à l'aise, de prendre des vêtements un peu plus larges, de s'enrouler dans un plaid, de mettre un coussin sur son ventre. Je sais aussi qu'on est bien souvent seules vis à vis de cette sensation, que les autres, mêmes nos proches ne comprennent pas. Notre famille, notre amoureux, peuvent très bien nous aimer comme on est, mais ce n'est jamais assez pour nous et ils se sentent vite désarmés. C'est injuste de s'infliger ça, c'est injuste aussi pour eux.

 J'ai décidé d'être un peu plus souple avec moi même. Au départ je trouvais ça honteux de me sentir comme ça, quasi en permanence, jusqu'à en avoir les larmes aux yeux et ne pas savoir quoi acheter dans une boutique de fringues. Et ça l'est un peu dans le fond. Pourtant, si je le ressent, c'est qu'il faut que je le prenne en compte. Je n'ai pas envie de m'inscrire en salle de sport, ni même envie d'en faire à la maison. J'estime que je suis assez active. Je n'ai pas non plus envie de me farcir un régime draconien. Il ne me reste plus qu'à accepter. M'accepter. Petit à petit, en se forçant aussi un peu, se disant que tout notre corps a sa propre histoire, qu'un corps qu'il soit gros, mince, tordu ou bossu peut être joli. Que c'est ma personnalité, mes vêtements, mon sourire, qui sont potentiellement jolis et pas ce qu'il y a en dessous. Ca va surement mettre encore pas mal de temps, je risque de verser encore pas mal de larmes en me trouvant horrible, mais je pense que tout est faisable. Le corps parfait n'existe pas, vous si. 


Et toi, quelle relation entretiens-tu avec ton corps & comment le vis tu? Raconte moi tout. 

LOV, M. 

samedi 29 août 2015

COOKING LESSON // 1

Après avoir passé la majeure partie de mon samedi après-midi, je me suis quand même fait la réflexion qui suis "c'est pas un peu con de pas en faire profiter les autres?". Alors oui, j'aurais très bien pu poster une photo instagram mais ça aurait pas montré, ni expliqué les étapes. Oui j'aurais pu filmer, mais je te raconte déjà pas le bordel dans ma cuisine après mon passage...Du coup des petites photos entre les étapes de préparation-cuisson, ça me semblait abordable pour la novice en cuisine que je suis. Pour cette fois il n'y aura quasi que du sucré, mais bientôt arrivent d'autres recette, je me sent comme Ratatouille dans sa cuisine, pleine de créativité. Hastagsuperreference. Ce sont quasi toutes des recettes saines et sans gluten (si il y en a je le préciserai), sans sucre ajoutés, tout simplement car d'un point de vue santé, c'est mon quotidien, mais pour autant, je reste très gourmande. On démarre donc avec la recette la moins sucrée qui est celle de mon Pain au figues & noix. 


J'adore ce pain, depuis que nous avons déménagés chéri et moi, c'est à qui occupera la cuisine le premier pour faire ses tests. La première recette que j'ai essayé, c'est celle ci, quelque chose d'assez simple mais gourmand et dont on a toujours besoin.

 Pour un pain moyen : 

-11Ogr d'eau & 5Ogr de lait (tiédit)
-14Ogr de farine de châtaigne
-1/2 sachet de levure de boulangerie
-Des figues fraiches (le nombre de votre choix)
-1cac de sel
-3Cup de noix

Komenkonfait : 

Dans un saladier, vous versez le liquide et la levure, puis on ajoute ensuite la farine et le sel. On va pétrir le tout, moi je m'en occupe avec les mains, mais si vous avez un robot tant mieux. Un fois cette étape achevée, on incorpore les morceaux de noix ainsi que les morceaux de figues au préalable découpés. Ensuite on se tourne les pouces pendant 45min environ, on re-pétri avec de la farine sur les mains (sinon tu as plus de pâte sur les mains que pour ton pain). On met le tout dans un plat direction le four, qui a été préchauffé à 25O°, pour 45min. La durée est à ajuster selon ton four & tes goûts.


Seconde et dernière recette avec des petites tartelettes aux pommes. Là je me suis plus sentie pisser, telle Blanche neige dans sa cuisine, j'ai essayé de faire un truc cool & bon, ça a aussi bien marché que foiré. 

Pour 12 tarts :

-Des moules à cupcakes en silicone
- Une pâte feuilletée (si tu as le courage tu peux la faire, comme moi)
- 2 pommes


Komenkonfait : 

Déjà, tu prends un verre assez grand pour créer des cercles dans ta pâte, c'est ce qui va "tapisser" tes moules à tarts. Pendant que tu fais ça, tu vas couper une pomme en morceaux et les jeter dans une casserole avec de l'eau, histoire de faire cuire et avoir une sorte de compote avec des morceaux. Surveille bien, remue souvent, baisse le feu et rajoute de l'eau au besoin. Tu prends ensuite ton autre pomme et tu te munis d'un économe pour essayer d'avoir des lamelles toutes fines et super grandes. C'est là que ça a chié pour moi. J'ai réussi a faire deux bandes. Ces bandes là, si tu l'enroules sur elle même hop, ça te fait une rose. Mais ça c'est en pratique, si tu n'y arrives pas, la techniques des petits carrés est très bien aussi ! Tu verses ta compotée dans le fond des moules, puis tes morceaux dessus (ou tes roses si tu y arrives). Tu laisses au four pendant 25min & tu peux déguster, ou attendre, comme moi que ça refroidisse. 



Voilà, le cours de cuisine est terminé, ce n'est rien, vraiment rien de sorcier, mais ça reste très sympa et c'est fait maison, en général c'est toujours plus chouette quand on passe à table. J'espère que mes explications vont t'aider, si jamais tu reproduis mes recettes, n'hésite pas à me le dire en commentaire, me tagguer sur instagram ou que sais-je, ça me fera plaisir. Très. Sur ce, je te laisse, ici le ventre gargouille et il est l'heure de dévorer. 

LOVLOV ,
Matriochkas